AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Liberté contre justice. (pv Ely)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jewelry
Marine
Marine
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de surfer sur la plage numérique ~

Feuille de personnage
Information:
Doriki:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Liberté contre justice. (pv Ely)   Lun 28 Nov - 19:40

"Salut salut jeune fille. Je suis désolé de ne pas te parler directement. Mais j'ai appris qu'il fallait que je parte immédiatement, sur le champ... Comme tu étais la seule absente (surement à te pomponner quelque part) je te laisse sur l'île. N'aie crainte nous nous retrouverons vite chérie. Je t'ordonne de t'occuper des pirates qui sont sur cette île. Je voulais faire leur fête avec vous mais je n'ai pas le temps. Selon mes sources, c'est un équipage constitués principalement d'homme. Vulgaire et peu nombreux ce n'est que de la vermine. Je laisse avec toi une dizaine de mes meilleurs guerriers. Des hommes. Je t'interdis de les approcher sous une autre enveloppe que celle de leur chef! Ils m'appartiennent ♥
Évidemment, tue tous les pirates que tu rencontre s'il y en a d'autre. Je te laisse l'ecargophone qui accompagne ce petit mot. Garde le précieusement c'est grâce à lui que nous nous retrouverons.
Et voilà
Bonne chance ♥~
L'amirale Yoru"


Tsss… Elle avait eu 10 minutes de retard, seulement 10 pauvres petites minutes. Ces dernières avaient suffi à sa toute nouvelle capitaine pour l’abandonner. En même temps, l’amirale ne l’avait pas vraiment abandonnée, elle lui avait juste donné une mission. Néanmoins, cette attitude rendait Hana un peu plus énervée que d’habitude.
Suivit de ses dix nouveaux toutous, elle commença à déambuler à travers les rues de la ville. Baterilla, une île aussi grande que belle, voilà où elle était à présent. Elle rangea l’escargophone que Yoru lui avait laissé. Bon, maintenant il fallait trouver ces pirates. Elle s’approcha d’une femme occupée à arroser ses fleurs et lui demanda avec gentillesse :

-Désolée de vous déranger, madame, mais je voulais vous poser une question.


La villageoise posa un regard méfiant sur la jeune femme, puis en voyant les hommes qui l’accompagnaient -ainsi que leur uniforme de marine- elle lui répondit avec une once d’empressement :

-Oui oui, bien-sûr, avec plaisir.


-Merci bien. Auriez-vous à tout hasard entendu parler d’un équipage pirate séjournant actuellement sur cette île ?


-Ah ! Vous êtes enfin venus nous en débarrasser ! Ce n’est pas trop tôt ! La marine aime se faire désirée longtemps avant d’agir on dirait !

-La marine avait d’autre occupation, mais passons, tous ça sera vite réglé. Auriez-vous des informations sur leur localisation ?

-J’ai cru entendre qu’ils étaient actuellement aux environs de la place centrale où ils martyrisent quelques pauvres habitants, et le pire, c’est que nous ne pouvons rien y faire !


Après avoir brièvement remerciait la femme, Hana se dirigea vers le centre ville. Seulement, la jeune femme n’était pas très douée en matière d’orientation surtout sur une île totalement inconnue ! Heureusement, un de ses hommes connaissait la ville et les guida sans problèmes jusqu’à la place centrale. Là, elle entendit des cris. Un brigand attaquait une gamine et sa mère. Ni une ni deux, Hana sortit son pistolet et tira. Une balle en granit marin qui atteignit les côtes de l’homme. Ne pouvant retenir un cri ce dernier s’effondra au sol, blessé. Hana se dirigea vers lui et lui mit des menottes, les yeux remplient d’étoiles (Oui, elle a toujours rêvé de mettre des menottes à un bandit). Apparemment, ce pirate n’était pas un de celui de l’équipage qu’elle cherchait, mais peu importait. Sa chef avait ben dit de mettre sous verrous tout autre pirate qu’elle croiserait. Après avoir confiait le nouveau prisonnier à un de ses hommes, elle se remit en route, tout en se dirigeant vers les cachots de l’île. Avec un peu de chance, elle y croiserait l’équipage pirate sur le chemin.

Revenir en haut Aller en bas
Elysabeth Braüns
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 26/10/2011

Feuille de personnage
Information:
Doriki:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Liberté contre justice. (pv Ely)   Lun 28 Nov - 20:25

    Depuis combien de temps était-elle coincée sur cette île ? Beaucoup trop longtemps à son goût. Elle se baladait comme un lion en cage, attendant qu'un navire prenne la mer pour s'y faufiler clandestinement. C'était d'ailleurs de cette manière qu'elle était arrivée ici, et qu'elle avait pu voyager toutes ces années depuis son départ 'forcé' de sa ville natale. Bon, en attendant elle était là, à Baterilla. D'accord, la ville était agréable et le temps peu capricieux, il devait même faire bon y vivre, si bien sûr on ne faisait pas attention aux pirates qui rôdaient dans les rues. Surtout que quelques jours auparavant, un petit équipage de malotrus avait débarqué pour y élire domicile temporairement. C'est à ce moment là qu'Ely' avait décidé d'arrêter de fréquenté la taverne du port, préférant celle du centre ville où les pirates étaient moins nombreux.

    Traînant des pieds, elle arriva donc au centre ville, justement pour ce rendre à ladite taverne histoire de prendre un verre. Ou plutôt une tasse vu que la demoiselle était plus thé qu'alcool. Un coup de pistolet éclata, résonnant dans l'air et lui fit froncer les sourcils. Instinctivement, elle avait posé sa main sur le manche d'un de ses poignards, prête à le dégainer au moindre geste suspect. Elle s'était également collée à une maison, de sorte à ne pas être repérée. Depuis quand les pirates réglaient leurs comptes, avec des armes à feu, en pleine journée au beau milieu d'une ville ? D'accord, y avait parfois des décérébrés, mais de la à recourir à une telle violence...

    Risquant un coup d'œil, son visage se crispa subitement lorsqu'elle aperçu l'uniforme blanc de la Marine. Un homme était à terre, pressant sa main sur son flanc. De fins filets de sang coulaient entre ses doigts et commençaient à tâcher le sol. Un peu en retrait, une mère couvrait les yeux de sa gamine.

    Ely' remarqua ensuite une étrange chevelure rose qui avait du mal à passer inaperçue. Une femme. Et elle semblait diriger les hommes qui l'accompagnaient. Une chef ? Peut-être un lieutenant ou un sergent de la Marine... Mieux valait ne pas trop s'y frotter. Quelque chose remua sur son épaule. Gilbert s'était réveillé et avait commencé à lisser son joli plumage jaune. La femme se laissa une seconde attendrir par son compagnon, légère erreur. Lorsqu'elle fixa à nouveau son attention sur le groupe de Marines, l'un d'eux semblait l'avoir aperçu. Aussitôt, elle se redressa et se colla au mur, attendant quelques secondes. Elle n'entendait rien de où elle se trouvait. Aussi prit-elle le risque de regarder à nouveau, juste au cas où.

    Le groupe et le prisonnier n'étaient plus là, ils s'étaient déjà éloignés mais étaient encore visibles de dos. Gilbert lui picora doucement la joue. Elle tourna les yeux vers les lui et posa son doigt sur ses lèvres.

    " - Chut. " souffla-t-elle doucement.

    Une irrésistible envie de suivre ces gens envahit ses sens. Elle se mit donc à plus ou moins les suivre, à bonne distance évidement, tout en échafaudant des théories sur leur présence ici. La plus probable était qu'ils se trouvaient là pour les pirates récemment arrivés à Baterilla. En même temps, ces gaillards n'avaient pas vraiment joué la carte de la discrétion.

    Se perdant dans ses pensée, Elysabeth percuta quelqu'un. Elle redressa la tête pour s'excuser et faillit avoir une mauvaise réaction. Un Marine du groupe la toisait froidement, peut-être celui qu'il l'avait entraperçue. Gardant son sang froid, elle sourit avec embarras et s'excusa poliment avant de continuer son chemin. Ou plutôt elle quitta momentanément le groupe des yeux et décida de prendre un raccourci pour atteindre la prison de l'île avant eux, sans être pour autant certaine de leur destination exacte. Mais en toute logique, quand on a fait un prisonnier, et bien on l'enferme...
Revenir en haut Aller en bas
Jewelry
Marine
Marine
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de surfer sur la plage numérique ~

Feuille de personnage
Information:
Doriki:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Liberté contre justice. (pv Ely)   Mer 30 Nov - 21:44

Alors qu’Hana et son petit groupe d’hommes étaient sur le chemin du bâtiment de la marine de l‘île, un de ses collègues s’arrêta net, coupant le rythme collectif de la marche.

-Qu'y a-t-il?


Le marine lui répondit qu’il avait cru voir quelque chose, mais affirmait que ce n’était surement que son imagination. Semblant se satisfaire de cette réponse, Hana haussa les épaules et continua son chemin. Quelques minutes plus tard, un deuxième événement coupa la monotonie de la marche. Une jeune femme aux drôles de cheveux blancs vint de percuter un homme du groupe d’Hana. Ce dernier lui jeta un regard glacial, ce qui fit froncer les sourcils de la scientifique qui n’aimait ce genre d’attitude envers les civils. «Tu pourrais dire pardon » lui fit-elle remarquer. Mais c’était trop tard, la jeune femme après une brève excuse, était déjà repartie, rapide. Hana poussa un soupir. Elle était déçue d’avoir donné une telle image de la marine à une pauvre civile passant juste. Il faudrait qu’elle fasse un rapide topo à ses collègues quand elle serait rendue à la base. En parlant de base, la voilà, se dressant fière, devant eux. Le drapeau de la justice que la jeune femme flottait là, dansant avec le vent et se pliant à ses désirs. Quelques secondes après lui avoir portait un regard admiratif, Hana fit entrer le brigand ainsi que ses hommes dans le bâtiment. Ce dernier était vide. Sans doute les marines travaillant à cet endroit devaient être en train de chercher l’équipage de pirates eux aussi. La scientifique prit alors le bandit par le bras et le fit avancer dans la cellule. Elle la referma avec application avant de se gratter l’arrière de la tête, visiblement gênée.

-Par contre, je n’ai pas la clé pour la cellule…


Voyant un de ses hommes levés les yeux au ciel, elle comprit que ce n’était si grave. Elle haussa donc les épaules, et se détourna des froids barreaux de fers. Après avoir fait un rapide rappel de la politesse à ses collègues comme elle se l’avait promit, elle ressortit d’un pas dansant à l’extérieur du bâtiment. Bon… Réfléchissons… Où pourrait bien être ce maudit équipage ? Peut-être étaient-ils dans une taverne à boire comme des éponges, ou bien…

-Excusez-moi madame, mais quelque chose me tracasse depuis un moment…


La scientifique haussa les sourcils et demanda d’un ton interrogateur à la personne qui venait de la couper dans ses rflexions:

-Oui ?

-Et bien, il me semble que la chose que j’ai aperçue plus tôt, était en fait une personne…

-Continuez.

-Et bien, je crois que cette personne et la même que la jeune femme aux cheveux blancs qui m’avait heurté.


-Si ça se trouve, c’était une des membres de l’équipage des pirates venue pour voir si nous avions une piste sur eux ! Proposa un jeune blond d’une vingtaine d’années.


La jeune femme à la chevelure rose posa son index sur sa lèvre inférieure et commença à la tapoter, signe qu’elle réfléchissait. « Hm… Nous aviserons la prochaine fois que nous la verrons, jusque là, ouvrez bien l’œil. » Décida-t-elle enfin. Puis d’un pas déterminé, ils se remirent en marche pour rejoindre la place centrale où ils pourraient sans aucun doute se renseigner sur les tavernes du coin. Pendant qu’elle marchait, un léger sourire naissait sur les lèvres de la demoiselle. Une espionne ? Cela allait rendre la journée encore plus amusante.

Revenir en haut Aller en bas
Elysabeth Braüns
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 26/10/2011

Feuille de personnage
Information:
Doriki:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Liberté contre justice. (pv Ely)   Jeu 1 Déc - 7:43

    Comme prévu, elle était arrivée avec un peu d'avance sur le groupe de Marines, mais suffisamment assez pour pouvoir se dissimuler sur un toit ou au plus proche du QG. Bien évidement, elle ne s'y serait pas caché à l'intérieur, ça aurait été se jeter dans la gueule du loup. Elle se contenta donc de glisser quelques coups d'œil furtifs et lointains. Elle les regarda silencieusement entrer avec le prisonnier et, quelques minutes plus tard, ressortir sans. Elysabeth n'eut aucune compassion, elle avait beau être également un pirate, cet énergumène grossier n'avait obtenu que ce qu'il méritait. En plus, c'était un homme. A cette pensée, une expression de dégoût s'afficha sur le visage de la jeune femme.

    Bon, c'était pas tout ça, mais le groupe repartait. Visiblement, ils empruntaient le même chemin qu'à l'allée. Se doutaient-ils qu'ils étaient suivis ? Ils n'en donnaient pas l'impression. Aussi décida-t-elle de pousser sa curiosité plus loin. Elle recouvra un visage plus serein et réemprunta son raccourci en accélérant un peu son allure. Certaines personnes la regardaient encore avec un certain étonnement, sans doute à cause de ses cheveux. C'était normal après tout, une telle couleur était faite pour susciter l'effarement des gens, il était difficile de passer inaperçu ainsi. Mais bon, Elysabeth avait fini par s'y accoutumer, depuis toute petite. Elle ne considérait pas cela comme une tare, elle se voyait tout à fait normale. Mais tout le monde n'était pas du même avis.

    La place centrale s'étendait à nouveau sous ses yeux. Elle avait une fois de plus réussi à devancer le groupe. Mais il serait risqué de rester dehors à flâner. Elle rentra donc dans la taverne dont elle avait l'habitude, s'installa au bar et commanda son thé. Le barman le lui servit avec une indifférence forcée, évitant de croiser son regard. Après tout, il avait bien failli s'en manger une belle le premier jour qu'elle était venue ici. C'était peu après son arrivée, elle avait eu soif et était donc venue se désaltérer. Bien évidement, le fait qu'elle commande un thé avait provoqué une vague d'hilarité chez les autres clients, des marins et des pirates, débordant d'une virilité qu'elle avait vite calmée en assommant d'une simple coup de poing une immense armoire à glace. Depuis, plus personne ne bronchait quand elle venait boire sa tasse, de manière délicate et posée.

    Gilbert descendit de son épaule et s'assit sur le comptoir. Ely' lui sourit et lui caressa doucement la tête. Elle n'allait plus tarder, les Marines allaient sûrement chercher des renseignements sur les nouveaux pirates du coin...
Revenir en haut Aller en bas
Jewelry
Marine
Marine
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de surfer sur la plage numérique ~

Feuille de personnage
Information:
Doriki:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Liberté contre justice. (pv Ely)   Mer 7 Déc - 14:51

Une fois de retour sur la grande place, elle balaya les alentours du regard. Une enseigne d’une taverne attira son attention. Elle représentait une simple choppe débordant de bière. Pas très original mais efficace pour connaître la fonction de l’établissement.
Hana se dirigea vers la porte du bar. Là, elle demanda à ses hommes de l’attendre à l’extérieur, et entra. Dès qu’elle eu franchi le seuil de la porte, elle sentit la chaleur ambiante se resserrer autour d‘elle. Pour toute odeur, la pièce était imprégnée du parfum de l’alcool. La jeune femme aux cheveux roses avança alors, devenant le centre d’attention de regards curieux. Elle avança d’un pas rapide vers le bar avant de s’asseoir sur un tabouret en face de celui-ci. Une fois installée, elle regarda à sa droite : Une femme aux cheveux blancs comme la neige buvait un thé. Oui, un thé. Phénomène plutôt insolite étant donné qu’elle se trouvait dans un bar d’ivrognes… Hana la regarda longuement, ces cheveux blancs... Ils lui rappelaient vaguement quelques paroles. La scientifique resta ainsi, le regard fixé sur la chevelure sa voisine, plongée dans ses pensées. Soudain, un élément jailli de sa mémoire comme une évidence. Mais bien sûr ! Cette femme était celle qui avait bousculé un de ses hommes ! C’était elle l’espionne ! Hana eut un sourire en coin, jackpot. Bon, pour l’instant, calmons nous. L’espionne devait être rusée ou bien même puissante. Après tout, pour suivre une troupe de marine, il faut, soit être fou, soit être fort. Ou les deux. Mais bon, vu la tasse que tenait la jeune femme, c’était peut-être qu’elle était folle. En tout cas, pour le moment, il fallait restait naturelle, et l’aborder au bon moment. Elle se retourna vers le barman occupé à nettoyer des verres récemment utilisés.

-Excusez-moi, auriez vous une minute à m’accorder ?


L’interpellé haussa les sourcils, avant d’hocher la tête, signe de son accord – ce qui ne l’empêcha pourtant pas de continuer sa vaisselle.

-Merci. Je souhaiterais savoir si vous n’auriez pas des informations à propos d’un équipage de pirates actuellement sur l’île.

Le barman lui indiqua qu’il ne souvenait pas qu’un tel groupe ait fait son apparition dans son bar. Hm… Peut-être était-il en train de lui mentir, mais comme le savoir ? Hana décida de faire une pierre deux coups, elle fit pivoter le tabouret, croisa les jambes et tout en posant sa tête contre son coude appuyé sur le bar, demanda :

-Et vous, savez vous quelque chose ?

Elle lui adressa un sourire, tout en sondant ses moindres faits et gestes. Si cette femme faisait un seul geste, disait un seul mot pouvant démontrer qu’elle était une pirate, alors toute cette joyeuse scène allait se terminer rapidement.

[désolée pour la longueur et l'attente, je n'ai plus de connexion internet sur mon ordinateur. Là je suis sur celui des parents. La prochaine réponse que je pourrais poster ce sera ce weekend, encore désolée >_<]
Revenir en haut Aller en bas
Elysabeth Braüns
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 26/10/2011

Feuille de personnage
Information:
Doriki:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Liberté contre justice. (pv Ely)   Jeu 8 Déc - 15:21

    Certes, le thé n'était pas de la meilleure qualité qui soit, et il tenait plus du jus de chaussettes que du thé servi dans les restaurants de la haute société. Certes, le cadre n'était pas des plus agréables, ni le plus chaleureux au monde, les hommes n'étaient que des rustres sans cervelle et la ville n'était, en ce moment, pas très sûre. Mais bon, fallait bien faire avec. Gilbert se mit à lisser ses plumes avec grand soin tandis que la jeune femme reprenait une petite gorgée.

    La porte de la taverne émit son grincement habituel alors qu'un nouveau client pénétrait dans le bar. Elysabeth ne se retourna même pas, sa curiosité avait ses limites, surtout que le fait que les marins et autres ivrognes se taisent était assez alarmant. La personne qui venait d'entrer n'était pas un habitué, ni même quelqu'un qui ne passe pas inaperçu. En d'autres termes, c'était une source de problèmes. Il y eut quelques murmures, mais rien de compréhensible ne pu avertir la jeune femme qu'elle ferait mieux de se casser vite fait bien fait si elle voulait éviter les ennuis. Du coup, elle allait devoir leur faire face. Ou plutôt, les avoir à son côté.

    La personne s'installa - comme de par hasard - sur le tabouret à sa gauche, et - par la plus grande des chances - Ely' remarqua avec embarras qu'il s'agissait de la jeune femme aux cheveux roses qui accompagnaient les Marines. Bon, elle ne laissa rien transparaître et reporta toute son attention sur Gil'. Ce dernier observa un instant la nouvelle arrivante avec méfiance, avant de retourner gentiment à sa toilette.

    Distraitement, celle aux cheveux blancs écouta celle aux cheveux roses poser des questions au barman. Mauvaise pioche ma grande, dans ce genre de bar, même si les pirates créent des ennuis, y a jamais personne pour les dénoncer. C'était l'une des règles d'or du code pirate. Ely' reporta sa tasse - qui n'était même pas une véritable tasse à thé mais plutôt à café - à ses lèvres et reprit une gorgée. C'est à ce moment là que la femme se tourna vers elle et lui adressa la parole.

    -Et vous, savez vous quelque chose ?

    Ely' posa son regard rouge rosé dans celui azuré de la femme. Son visage n'exprimait rien, ni surprise, ni crainte, ni bonne humeur. Ce qui contrastait assez avec le sourire de la rose. La blanche se contenta de hausser les épaules.

    " - Désolée, mais je suis que de passage. "

    Génial comme réponse... Mais en même temps, elle ne pouvait pas non plus se contenter de lui répondre un simple 'non', ça aurait paru trop suspect. Tss... En plus, il était pour le moment hors de question de quitter cette bâtisse comme ça, surtout que cette femme devait avoir laissé sa meute de chiens-chiens bien dressés juste derrière la porte...



[Y a aucun problème tu sais =P]
Revenir en haut Aller en bas
Jewelry
Marine
Marine
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de surfer sur la plage numérique ~

Feuille de personnage
Information:
Doriki:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Liberté contre justice. (pv Ely)   Mar 13 Déc - 21:06

La femme aux cheveux blancs planta ses yeux d’une couleur peu commune dans ceux d’Hana. La scientifique scrutait son interlocutrice, elle la sondait. Sa voisine, n’ayant apparemment pas l’intention de se laissait avoir par une simple phrase, lui répondit avec aisance, sans aucune expression particulière sur son visage :

" - Désolée, mais je suis que de passage. "
Déclara-t-elle en haussant les épaules.

-Tant pis, répondit Hana, toujours avec un sourire qui montrait que cette situation l'amusait.

Bien répondu. Une phrase courte, simple et bien ajusté. Seulement, elle ne suffit aucunement à Hana pour la convaincre qu’elle n’était pas mêlée à tout cela. Après tout, pour les aurait-elle suivis ? Il y avait surement une raison à cela, et celle de l’espionne du camp adverse correspondait plutôt bien à toute cette histoire. Allons bon, maintenant… Que faire, que faire ? Ordonner aux toutous de venir l’embarquer ? Non, ce serait sous-estimé l’adversaire, et puis même, ce serait bien ennuyant ! Elle pouvait peut-être encore l’asticoter un peu… Ou pas. La scientifique décida plutôt d’être directe, histoire d’ajouter un peu de piment dans la conversation :

-Encore une question, depuis quand espionnez-vous les gens ?

Tout en parlant, la jeune femme avait eu le temps d’inspecter la jeune femme, et surprise ! Un petit oiseau jaune était perché sur l’épaule de sa maîtresse. Hana ne l’avait tout d’abord pas remarqué, celui-ci n’étant pas facilement visible de son point de vue, mais quand on y faisait plus attention on voyait distinctement cette petite boule adorable. Dans d’autres circonstances, la jeune femme aurait surement sauté dessus pour la câliner mais, le moment était pour l’instant, plutôt mal choisit. Quittant presque à regret l’adorable créature, elle força son regard à observer de nouveau la jeune femme, qui lui devait une réponse. D’ailleurs la demoiselle à la chevelure rose se demandait qu’elle issue prendrait cette discussion. Après tout, il est vrai que la jeune femme avait l’air de savoir ce tirer des situations délicates, mais cette fois-ci, cela suffirait-il ? En tout cas, Hana, bien que complètement détendue, était prête à tout instant à réagir à un geste suspect de l’espionne.
Revenir en haut Aller en bas
Elysabeth Braüns
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 26/10/2011

Feuille de personnage
Information:
Doriki:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Liberté contre justice. (pv Ely)   Jeu 15 Déc - 9:02

    -Encore une question, depuis quand espionnez-vous les gens ?

    Tss... Plutôt directe la donzelle. Dans la taverne, les conversations avaient reprises, mais à demi-voix, et il était clair que les hommes étaient dérangés par la présence de la femme aux cheveux roses. Nombreux l'avaient vu arriver avec sa troupe de petits soldats du dimanche. Seulement dix hommes, elle n'irait pas loin, mais bon. C'était son problème après tout. Certes, les pirates qui foutaient le brun n'étaient pas si nombreux que ça non plus, mais fallait pas sous-estimer des pirates, ils ne vous feront jamais de cadeau, eux.

    Un douloureux souvenir s'insinua dans la mémoire de la blanche, et elle le chassa aussitôt, avant qu'il ne prenne trop d'ampleur. Elysabeth reprit calmement une gorgée de son thé, et par ce fait elle le termina. Elle prit également de reposer doucement sa tasse, à même le comptoir car fallait pas rêver, les soucoupes, on connaissait pas dans cette bicoque. Les tavernes manquaient vraiment de raffinement, mais Ely' n'y pouvait rien, elle se sentait mieux ici que dans des endroits plus huppés. D'ailleurs, ici elle n'attirait les regards que pendants quelques minutes, mais dans un salon de thé, les autres clients ne la quittaient jamais du regard. Et elle n'imaginait que trop bien ce qu'ils pensaient en la regardant : C'était quoi ces fringues ? Et puis ces cheveux ? Mais regardez ses yeux ! On dirait qu'elle va mordre ! Alea jacta est. Les pirates fréquentaient les bars pour pirates, le haut monde leur était simplement interdit.

    Pivotant sa tête du côté de celle aux cheveux roses, Elysabeth lui adressa un sourire froid, dénué de toute sympathie. Quelle sympathie pourrait-elle avoir pour une Marine ? Bon, ce n'était pas le plus important, pour le moment, elle devait choisir entre lui répondre cash ou jouer celle qui ne voit pas de quoi on parle... Autant dire qu'elle n'avait pas trop le choix.

    " - Il est toujours intriguant de voir débarquer une dizaine de Marine en ville. Et j'ai assisté à votre petite arrestation. Joli tir d'ailleurs. "

    Gil' lui picora discrètement le cou, signe qu'il était inquiet. Il était loin d'être idiot pour un poussin, et bien qu'il soit incapable de parler, il avait réussi, en quelques semaines, à trouver comment se faire comprendre par la blanche.
Revenir en haut Aller en bas
Jewelry
Marine
Marine
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de surfer sur la plage numérique ~

Feuille de personnage
Information:
Doriki:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Liberté contre justice. (pv Ely)   Mer 21 Déc - 20:39

Quand la femme aux cheveux blancs se décida à lui répondre. Hana haussa les sourcils. Cette femme… Elle avait un comportement si froid envers elle… Certes, elle avait l’air de ne pas porter la marine dans son cœur, mais être d’une telle froideur contre son gouvernement… Peut-être avait-elle eut un jour eut des problèmes avec la marine, qui sait ? Et si oui, il est possible que ce soit en tant que pirate. Elle ne connaissait rien de cette femme, quand bien même elle aurait était capitaine corsaire, Hana ne l’aurait pas remarqué.

" - Il est toujours intriguant de voir débarquer une dizaine de Marine en ville. Et j'ai assisté à votre petite arrestation. Joli tir d'ailleurs. "

Hana soupira, décidément, elle ne voulait pas cracher le morceau. Ne cessant de sourire, elle se tourna un instant vers le barman pour lui demander du rhum. Celui-ci s’empressa de satisfaire la jeune femme avant de lui annoncer le prix. La scientifique posa quelques berrys sur le comptoir et porta la chope à ses lèvres. Après avoir bu une gorgé. Elle reporta son attention du sa voisine. Elle se décida enfin à prendre la parole, en prenant soin de ne pas cesser de sourire. Après tout il faut avouer que sourire ne lui posait aucun problème. Elle était en mission pour l’amirale de la marine et elle découvrait le monde, comme elle l’avait toujours souhaité ! Que demander de plus ? Bien sûr, bien qu’elle jubilait intérieurement, cela ne l’empêchait pas de rester sur ses gardes, elle avait peut-être affaire à une pirate dangereuse, néanmoins, elle s’amusait comme jamais.

-Je ne suis pas si douée que ça pour le tir, mais merci quand même. Hm… Excusez-moi mais, quelque chose me dérange… Pourquoi tant de froideur envers moi ? Je sais que je suis une inconnue, mais ce comportement n’était-il pas un peu exagéré ? Elle rigola doucement, à moins que vous ne soyez une pirate, je ne vois pas pourquoi être aussi distante envers moi !

Hana avait s’était faite en train de rire à la perfection, et il faut avouer qu’elle en était plutôt fière. Bien qu’elle se doutait que sa voisine soit sur ses gardes, elle espérait au moins l’avoir mit en difficulté.
Revenir en haut Aller en bas
Elysabeth Braüns
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 26/10/2011

Feuille de personnage
Information:
Doriki:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Liberté contre justice. (pv Ely)   Sam 24 Déc - 8:07

    Avant de se laisser gagner par la peur, Ely' se joignit au rire de la femme aux cheveux roses, comme si elle venait de dire une énormité plus grosse qu'elle. C'est vrai quoi, il n'y avait vraiment pas de quoi se montrer aussi froide envers un représentant d'un gouvernement qui avait détruit son village dans le seul but d'abattre un ancien pirate autrefois dangereux, et qui avait ensuite fait passer ça pour un pillage de pirate. Non, vraiment, elle se devait d'être plus chaleureuse !

    Elle leva un doigt jusqu'à son épaule et tapota deux fois devant les pattes du poussin. Ce dernier, conformément au code instauré, s'agrippa vigoureusement à la veste de sa maîtresse. C'était juste au cas où elle aurait besoin de sprinter comme une malade pour échapper à la meute de chiens derrière la porte. Puis, la blanche reporta son attention sur la rose, lui souriant avec plus de conviction et de gentillesse.

    " - Je m'excuse, j'ai juste de très mauvais souvenirs avec les Marines. "

    Machinalement, elle s'accouda au comptoir et caressa du pouce la cicatrice qui ornait sa joue droite. Son regard se perdit dans le vide une seconde, puis elle se ressaisit et sortit un nouveau sourire à son interlocutrice.

    " - En même temps, c'est normal... "

    Ses sourcils se froncèrent légèrement. Allez, fini de tourner autour du pot, un peu d'action ne ferait de mal à personne. Elle sortit quelques berrys de sa poche et les posa près de sa tasse vide. Elle réfléchit un peu, et finit par rajouter une plus grosse poignée de pièces, encore une fois au cas où. Oh non, ne vous méprenez pas ! Elle ne chercherait aucunement à soudoyer la Marine aux cheveux roses, c'était juste en prévision, pour lui échapper. Elle inspira profondément et reprit un visage plus doux avant de continuer sa phrase.

    " - ...après tout, c'est la vie de pirate. " termina-t-elle avec un grand sourire moqueur.

    D'accord, c'était de la provocation pure et simple, mais le mal était déjà fait. En attendant, Elysabeth savourait d'avance la tête qu'allait faire la Marine.
Revenir en haut Aller en bas
Jewelry
Marine
Marine
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de surfer sur la plage numérique ~

Feuille de personnage
Information:
Doriki:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Liberté contre justice. (pv Ely)   Mer 4 Jan - 17:40

A sa grande surprise, les rires de sa voisine se calquèrent aux siens. Puis elle lui répondit :

" - Je m'excuse, j'ai juste de très mauvais souvenirs avec les Marines. "


Hm, après tout, cette jeune femme avait peut-être eu affaire à une des injustices de la marine par le passé… Mais ils ne sont tous comme ça ! Quand la femme caressa une cicatrice sur sa joue, elle comprit qu’elle n’aurait pas dû lui demander ça. Elle s’apprêta à s’excuser mais sa voisine prit la parole avant elle :

" - En même temps, c'est normal... "

Normal ? La femme s’interrompit pour poser des pièces à côté de sa tasse. Oh non ! Elle n’allait pas partir comme ça quand même ! Hana n’avait pas eu les informations quelle voulait et ne pouvait l’accuser de rien ! Du moins, c’est ce qu’elle pensait avant que la femme aux cheveux blanc finisse sa phrase…

" - ...après tout, c'est la vie de pirate. "

Ah ? Elle a dit quoi là ? Hana avait les yeux écarquillés, quelle surprise ! Cependant, elle se reprit vite. Devant le sourire moqueur de la jeune femme Hana pouvait en déduire que celle-ci savourait sa déclaration. Et bien ! Si c’est comme cela que ça doit se terminer ! De toute façon, avec les pirates, ça se finit toujours comme ça… Ah, qu’est-ce qu’on y peut ? La scientifique se mit debout et la fixa.

-Tu sais… Je pense que si tu n’avais pas été une pirate nous aurions pu être amies… N’y vois donc rien de personnel là dedans !


Sans plus réfléchir elle dégaina son arme… Avant de se stopper devant la mine désespérée du barman.

-Ahah, excusez moi j’avais oublié… elle se retourna vers la pirate, toi ! Allons plutôt dehors pour régler ça, non ?

Hana avait tenté… De prendre une voix méchante comme les héros de mangas mais malheureusement… N’y parvint pas. Elle rougissait un instant en se frottant la tête, gênée avant de se souvenir soudainement dans qu’elle situation elle était. Aussitôt, elle reprit son sérieux et se concentra sur l’affaire présente. Bon, elle savait que ses gardes étaient à l'extérieur. Mais devait-elle vraiment s'en servir pour intercepter la pirate quand elle sortirait? Ce n'était pas très sport mais bon, elle avait quand même affaire à une pirate qui se fichait des lois! Son père lui avait souvent dit de ne jamais faire confiance aux pirates, et sur ce point, il l'avait toujours cru. Donc, il est fort possible que la femme essayerait de s'enfuir si elle savait qu'Hana avait ses toutous... À moins que... Serait-elle forte au point de n'avoir aucune crainte d'affronter ses hommes? La marine ne s'était pas préparée à cette éventualité... Et si... Elle n'était tout simplement pas à la hauteur? Hana secoua la tête, ce n'était pas le moment d'avoir des doutes! Si elle était entré dans la marine, c'est aussi parce qu'elle avait accepté de vivre de telles situations! Un courage nouveau la gagna. Maintenant elle était sure, elle ferait tout pour se battre avec la rebelle et surtout, elle ferait tout pour gagner!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liberté contre justice. (pv Ely)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liberté contre justice. (pv Ely)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti : La justice américaine émet un mandat international contre l’ex-président
» Ministre de la justice René Magloire en guerre contre les traficants de drogue
» La justice américaine émet un mandat international contre l’ex-président haïtien
» La justice des Etats-Unis aurait émis un mandat international contre l’ex-présid
» Tactique gobelins contre nains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le début de Grand Line :: South Blue :: Baterilla-
Sauter vers: