AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kaya's come back.

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaya

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 15/07/2011
Age : 24
Localisation : Au pays des Bisounours.

Feuille de personnage
Information:
Doriki:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Kaya's come back.   Ven 26 Aoû - 15:49



Kaya



© By Someone
▬ Nom ; Unknow.
▬ Prénom ; Kaya.
▬ Âge ; 21 ans.
▬ Grade ; Pirate.
▬ Camp ; Pirate.
▬ Métier ; Médecin, Psychologue, Scientifique, etc. Enfin ce qui se rapporte à l'Homme et son Histoire.
▬ Capacité(s) ; Nothing
▬ Autre(s) ; Personne n'a jamais stoppé sa lame...

Physionomie :

Physiquement, Kaya est... belle, non ? Les hommes seront d'accord avec moi, n'est ce pas ? Elle possède des atouts féminins très séduisants et attirants... /SBBAAAFFFF/ Passons cela et attaquons nous en détails à son corps.
Commençons par le visage si parfait de Kaya. Il n'est ni trop gros, ni trop maigre. Ses joues ne sont ni rebondies, ni amaigries. Elles sont juste... normales (pour pas redire parfaites). Entre ses deux joues se situent son nez et sa bouche. Pour cette dernière, de fines lèvres lisses et bien roses s'effleurent. Quant à son nez, ni trop long, ni trop petit, juste le bon milieu. Remontons un peu plus pour trouver des grands yeux bleus, cernés de fins cils noirs, rendant son regard encore plus ravageur et plus meurtrier. Des sourcils bien taillés se placent au dessus, en un demi arc de cercle, amplifiant cette impression sérieuse et mature. Sous sa rangée de mèches irrégulières, se cache un front plat et vide de toutes imperfections. Une épaisse chevelure recouvre son visage d'ange. De long cheveux tombent sur ses épaules dans une cascade indigo et lisse, atteignant ses chevilles, bloquée par un ruban qui empêche ses cheveux de s'éparpiller sur son corps. Quelques mèches se rebellent à l'arrière de sa tête.
Décrivons maintenant son corps. En la regardant, on pourrait penser qu'un dieu l'a sculpté pendant des années, s'appliquant sur chaque détails, sur chaque forme, prenant garde de ne pas laisser une bosse ou un creux de trop sur son œuvre. C'est une "déesse". Tout débute par le cou. Un cou suivant le prolongement de sa tête et s'étirant vers ses épaules. Ces dernières sont légèrement arrondies, ne donnant pas à Kaya une carrure trop imposante, digne d'une homme et non d'une femme. Ses bras adopte la forme d'une vague souple et longue. Ils ne sont pas bien épais mais il ne faut pas se fier aux apparences... Aucune de ses mains ne montre une quelconque blessure ou un signe d'un certain labeur. Ses doigts fins s'étendent, chacun, jusqu’à un ongle transparent, au bord blanc et arrondi par le soin que Kaya y porte. Plaçons nous maintenant sur... enfin... sa poitrine. C'est la seule partie de son corps qui est, assez, voire très imposant et qui concentre le plus de regards. Je ne pourrais pas vous dire exactement la taille de ses soutiens gorge. En dessous de ces deux atouts, un ventre plat, à la "Taillefine", au milieu duquel se place un petit nombril. Maintenant, on descend en dessous de la ceinture. Je ne parlerai pas de ce qui se situe... Enfin, vous voyez, non ? En faite, n'essayez pas de voir. Ses fesses ? Un petit fessier, musclé et qui donne envie a beaucoup de personne de savoir si ce n'est pas de la chirurgie. Ses jambes sont longues, fermes et proportionnelles à leur taille au niveau du poids. Je pense qu'il est temps d'arrêter de vous faire saliver et de passer à la partie vestimentaire.
Kaya n'est pas difficile avec les vêtements. Comme toutes les filles, elle sait être à la mode et s'habiller assez classe et d'une façon assez, "hot". Les chemises, shorts en jean déchiré et bottines, c'est sa tenue favorite. Elle a aussi une tenue particulière, comme celle de Jack Sparrow. Cette dernière aurait appartenu à son père. Elle est grande mais elle épouse parfaitement les formes de la belle.
Je crois que c'est tout pour le physique...

Caractère :

Malgré son apparence, Kaya n'est pas une nymphomane, pleine d'intentions perverses. C'est tout le contraire de ça. C'est, disons, un mix entre Zorro Roronoa et Nico Robin. Kaya possède un calme impressionnant. Même dans les situations les plus délicates et les plus dangereuses, son calme reste là et sa sagesse s'y joint. Cette sagesse qu'elle tient entre ses mains est digne de Nayru, déesse de la Sagesse. Ses connaissances sur l'Homme et son histoire sont incroyables. Elle est assez curieuse et a besoin de connaître chaque mystères de la vie, le passé de chacun et d'y exploiter à sa manière. C'est ceci qui l'a mené à travailler sur la psychologie et rencontrer plusieurs types de situations dans plusieurs domaines. Contrairement à d'autres psychologues, psychiatres et médecins, Kaya ne s'embête pas à conserver en mémoire les soucis de ses patients, elle garde en tête que la situation en elle même. En plus d'être calme, Kaya ne parle pas souvent. Les seuls fois où on peut entendre sa voix, c'est lorsqu'elle donne son avis sur la demande d'une personne, lorsqu'elle s'adresse à ses patients et lorsqu'elle hurle sur le premier crétin qui vient l'embêter. Il est aussi assez rare de la voir sourire. Pourtant, ceux qui ont pu voir son visage illuminé d'un sourire, pourront vous dire que c'est ce petite plus constant qui manque à Kaya. Que dire d'autre sur son caractère. Elle n'est pas ce style de personne qui sont comme des livres ouverts et tout le monde peut feuilleter les pages. Assez renfermée, mais beaucoup de secrets. Je ne pourrez pas vous en dire plus sur son mental. Vous découvrirez d'autre facette d'elle en RP, je pense. Pour ce qui est de ces goûts, ils sont, comme la plupart d'entre nous, assez variés. Tout d'abord, elle a une phobie incontrôlable face au feu. Pourquoi ? Je ne le sais pas plus que vous... Elle a aussi horreur de ces hommes et femmes qui se croit supérieur, ne se lassant pas de répéter qu'ils sont les plus forts et à toujours sous-estimer leurs adversaires. Elle mange de tout mais déteste le poisson, ce qui est bizarre pour une jeune femme qui vit sur une île. Ce qu'elle aime et ce qu'elle n'aime pas varient en fonction de son humeur, du temps, etc... C'est une femme assez compliquée à cerner.


Mon passé, mon présent & mon futur


Nous en venons donc à l'histoire de Kaya. Tout d’abord, n'imaginez pas tout de suite que cette histoire sera complète. Comme notre passé respectif, nous sommes incapables de décrire avec précision chacun de nos souvenirs d'enfance. Ce sont des brides infimes, qu'on attrape rapidement mais qui nous glissent entre les doigts. Ce n’est pas facile de rassembler ses fragments, provenant du passé, que la mémoire à délaisser. Cette histoire que je vais vous compter sera composée de morceaux, de paragraphes faibles en description. Mais que voulez-vous ? C’est les aléas de la vie.
C’était il y a, 21 ans, je crois, qu’est née notre douce héroïne. Un enfant avec quelques mèches d’un violet incomparable. Ce n’est pas commun dans les petites îles de Seas Blue. L’île où Kaya a vu le jour est une petite île loin de toutes histoires, vivant dans une paix inexistante sur les autres terres. Sur son lieu de naissance, il y a de tout. Le commerce, des habitants sociables et généreux, la plage et la montagne. Un mini paradis terrestre comme tant de gens en rêve. Jamais cet endroit n’a été attaqué et personne n’a tenté de s’en emparer. La guerre est un mot rarement utilisé mais pas tabou. C’est donc ici qu’a grandit Kaya. Ses parents sont des êtres exceptionnels eux aussi. Toujours souriant, prêts à aider quiconque est dans le besoin. Ils ont un grand cœur mais pas l’argent qui va avec. Sur cette île, les habitants apprennent à se débrouiller avec ce qu’ils ont et ils sont bienheureux comme ça. Kaya a grandit dans cette vision du monde : « Il en faut peu pour être heureux ♫ ». Sa mère soigne les habitants par de nombreux moyens, surtout avec les plantes et d’autres produits naturels. Quant à son père, un pirate. Vous devez vous dire : « Mais comment une enfant peut naître paisiblement avec un père pirate ? ». Question idiote, réponse idiote. Elle admire son père, énormément. C’est son dieu, son respect à son égard est presque inconcevable. C’est son papounet chéri ♥. Et son père n’est pirate que pour subvenir aux besoins de sa famille. Cette vie leur va bien, et ils ne comptent pas l’échanger pour quoi que ce soit. La mère de Kaya adore que sa fille la suive avec elle dans la forêt, ramasser divers plantes, tout en apprenant à sa fille comment les utiliser, leurs vertus et leurs effets. C’est de là qu’est venu les performances en médecine de Kaya. Pendant des années, ils ont vécu heureux, loin de tous problèmes. Son pirate de père est rentré tous les dix jours environs, ou plus selon son travail, les poches remplies de cadeaux pour sa fille.
Mais bien sûr, comme dans toutes histoires, tout ce bonheur a une fin. Plusieurs jours d’inquiétude, le père de Kaya ne rentra pas. Sa mère ne voulait plus l’emmener avec elle recueillir des plantes médicinales. La jeune fille, alors âgée de 10 ans, ne comprenait pas ce soudain changement de comportement. Et où était son père ? Pourquoi plus personne ne sortait ? Tant de questions se bousculaient dans sa petite boîte crânienne. A 10 ans, on ne réalise pas encore ce qui se passe vraiment. C’était le cas de Kaya, à cet instant. Sa mère l’interdisait de sortie sans lui donner une quelconque raison. Alors, Kaya fuguait, voulant savoir ce qui se passé. Elle se disait que ça serait qu’une fois… Mais sa curiosité l’a poussé à reproduire sa bêtise, ne se doutant pas du danger que causait son action. Elle rapportait de la nourriture à la maison, sa mère lui criait dessus. Mais Kaya ne savait pas pourquoi sa mère avait tellement changé. C'est lors d'une de ses excursions nocturnes qu'elle découvrit toute la vérité. Un pirate... Un sourire s'afficha sur le visage de la jeune fille. Elle courut jusqu'à l'homme, pensant être son père. Mauvaise surprise, ce n'est pas papa, ma chérie. Elle se jeta dessus. L'inconnu se retourna au même moment, pointant son pistolet en plein sur le front de la jeune fille. Cette dernière ne se rendait pas compte de ce qui se passé. Ce n'est pas à dix ans que l'on peut deviner que des pirates ont envahis l'île... Kaya observa lentement l'homme qui la menacé. Qui était il ? Pourquoi cette arme ? Elle mit du temps à réagir ce qui permit au pirate de l'attraper par le bras, la soulevant du sol. Des larmes apparurent sur les jours de la belle, dévoilant ainsi sa peur. Le rire jaune de l'homme résonna dans le silence de la ville. La population effrayée ouvrit les fenêtres, devenant spectateurs de cette scène. La mère de Kaya aussi était là mais ne faisait rien pour interagir. Cette situation ressemblait drôlement à celle que l'on peut voir au cirque. Tous ses enfants qui regardent les clowns s'entretuer, applaudissant et rigolant. C'est cette impression d'être une bête de foire qui envahit Kaya. Personne ne venait l'aider alors qu'elle n'avait que dix ans... Elle se débattit de toute ses forces, plantant ses dents dans la main de son agresseur. Ce dernier poussa un cri de douleur et lança la petite au loin. C'est là qu'apparut... Son héros. Son idole, celui qui fit d'elle ce qu'elle est aujourd'hui. Son père était là, enfin ! Il la réceptionna, la rendant en un seul morceau à sa mère et fusilla le méchant pirate de son regard noir. Kaya ne pouvait pas voir la suite de la confrontation. Sa mère l'emmena loin de tout ce carnage. Elle lui prépara un sac de voyage, dans lequel elle mit toutes les affaires de l'enfant. Elle devait partir. Mais où ? Avec qui ? Tout devenait si complexe. Ça défilait à une allure époustouflante. Il y a cinq minutes, la jeune était fille était seule en ville. Un pirate est apparut, il l'a agressé. Son père qui est revenu et maintenant, ce départ précipité. Elle ne savait pas encore, que ces cinq minutes vont lui être fatal... Son sac sur le dos, sa mère la poussa à monter sur le bateau pirate qui était si familier au village depuis quelques temps... Kaya n'avait pas d'autre choix que d’obéir. Elle grimpa à bord, tenant fermement dans sa main, une tenue très masculine. En voyant cela, sa mère s'écroula en larmes. Ce n'était pas le moment de faire marche arrière. L'enfant de dix ans s'installa dans un coin du bateau, et attendit...
Elle s'endormit, déboussolée par ce qui lui arrivait. Une jeune enfant, si innocente... Comment peut on lui infliger une chose pareille ?! Elle agissait de cette manière comme pour tout oublier, se dire que tout ceci n'est qu'un mauvais cauchemar. Se dire qu'en se réveillant, son père et sa mère seraient là... Mais tout ceci n'était qu’une image dans ses pensées, causait par sa tristesse. Mais, elle fut vite sortit de son monde féerique où la dure réalité n'a pas sa place. Un grand homme, assez musclé et doté d'une jambe de bois, la réveilla en douceur. Elle fut étonnée de se réveiller devant le capitaine du navire qui la prit dans ses bras comme si elle était sa propre fille. Et elle grandit comme cela. Avec un deuxième père et comme étant son bras droit. Une jeune pirate... Aussi médecin. Elle avait emmené les livres de sa mère avec elle, passant des nuits et des jours entiers sur ses bouquins, partant seule en forêt à chaque arrêt sur une île. Elle prenait avec délicatesse, chaque fleur, chaque racine, etc... Et constituait des remèdes, des élixirs, des antidotes et d'autres miracles introuvables et exceptionnels surtout pour une jeune fille qui venait d'avoir dix sept ans. Eh oui ! Sept ans en tant que pirate/médecin. Étonnant, n'est ce pas ? Elle fait partie de ces enfants qui ont eu la chance de pouvoir découvrir l'aventure dès leur plus jeune âge... Revenons à Kaya. Elle a vécut sept ans, appréciée par tout l'équipage, même celui qui l'a agressé. Elle apprenait beaucoup d'eux, écoutait attentivement leurs histoires, rêvant qu'elle en vive autant. Elle avait vraiment envie de pouvoir constituer son équipage et de partir à la recherche de l'aventure, de trésors, d'îles inconnues, etc... Elle voulait aussi retrouver son père. Dans les lettres de sa mère, il lui était racontée que son père n'était pas revenu après le départ de la jeune femme. La réaction de Kaya fut de craindre le pire... Qui sait ce qui a pu arriver pendant sept ans ? Toute les fois où ils ont abordés une île, Kaya défilait dans les rues, montrant une photo de son père, le décrivant en détails. Certains l'avez vu, d'autres non. Il était dur pour notre amie de retracer le trajet de son père... Pendant toutes ses réflexions, Kaya avait trouvé une nouvelle passion: la maîtrise des armes. Elle utilisait tout instrument dangereux qui pouvait lui passer sous la main: couteau, pistolets, sabre... Mais surtout les lances. Elle en possédait une qu'elle avait remporté d'une manière peu commune pour une femme; Un combat de catch pour récupérer le bateau que l'un des membres avait perdu au poker. En même temps de gagner le navire, son adversaire lui donna une lance bien particulière. Son nom ? Dragon Destiny. Une belle lance dont la lame et le manche sont séparés par une tête de dragon en argent massif. Une très belle arme, mais aussi très puissante. Depuis que cette lance est tombée entre les mains de Kaya, personne n'a su la stoppé. C'est ce qui augmenta la prime qui pesait sur sa tête.
Lors de ses dix huit ans, Kaya et le reste de l'équipage atterrirent sur une île bien bizarre. Les habitants les accueillirent bras ouverts, une grand sourire sur les lèvres. Ils acclamaient les pirates comme étant des héros... Ils riaient, se jetaient sur les voyageurs et les complimentaient. Kaya sentait que quelque chose ne tournait pas rond et resta à l'affût du moindre faux pas. Pourtant, tout l'équipage était reçu comme des rois. Des plats énormes leur étaient servis, des chopes de bières, des jeux... Tout était à leur disposition et ils en profitèrent. Mais il n'y en avait qu'un qui restait aussi à l'écart. Le capitaine. Kaya s'en approcha et elle n'eut pas le temps de s'asseoir qu'il l'attrapa par le bras et le tira près de lui "Lorsque je te le dis, tu cours, tu te caches, et tu ne sors pas tant que je ne suis pas venu te chercher." Il savait qu'il allait se passer quelque chose. Il devait connaître cette île... La jeune fille ne s'attarda pas sur ce détail et se mêla à la fête, agissant sous la couverture de la fille facile. Cela dura quelques heures. Kaya enchaînait les verres d'alcool sans le moindre problème tandis que d'autre s'évanouissaient sous l'effet du liquide. Ça la faisait bien rire. Cependant, il fallait toujours qu'elle garde un œil sur le capitaine. Ce dernier la regarda dans les yeux et lui fit un signe de tête. Elle posa violemment son verre sur la table et fit mine qu'elle commençait à avoir la nausée. Une fois dehors, elle courut sans bruit et avec agilité jusqu'à la maison la plus proche. Avant d'entrer, elle réfléchi longuement et sorti une lame, la plantant difficilement dans son bras, le long de la veine. Étant assez douée dans le domaine de la médecine, elle connaissait d'avance les conséquences de ses actes. Elle n'avait pas peur d'y rester, surtout qu'elle n'y resterait pas. Elle entra dans la maison qui n'était pas vide comme à son idée. Un vieil homme buvait son bol de soupe et ne tourna même pas le regard face à l'entrée fracassante de la jeune femme. Elle toussota, tentant d'attirer l'attention de la personne mais cette dernière ne broncha pas. Les conséquences de sa blessure volontaire commencèrent à faire effets. Sa vue devint flou, ses membres tremblèrent sous la perte continue de sang. Elle tituba et s'écrasa sur le sol.
C'est marrant comment se déroule la vie de Kaya, non ? A chaque moment où elle passe une étape de sa vie, elle s'endort pour se réveiller auprès d'autres personnes. C'est ce qui arriva de nouveau. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle se trouvait dans la même maison dans laquelle elle s'était endormie. Le vieil homme aussi était là, à son chevet et lui couvrant le front d'une serviette bouillante. Un médecin, lui aussi ? Il est dur pour une être non spécialisé dans la médecine de soigner un malade qui a une de ses veines principales ouverte. Cela intriguée beaucoup la jeune fille qui prit alors conscience que le reste de l'équipage était et devait encore sur cette île. Elle se leva précipitamment, mais prise par un mal de tête, elle retomba sur le lit. Qu'était il advenu des membres du bateau ? Et le capitaine ? Elle voulait à tout prix les retrouver. Le vieux la regarda. Elle ouvra la bouche et l'ancien lui montra qu'il était sourd et muet. Comment allait elle se débrouiller pour sa faire comprendre ? Elle venait de tomber sur, peut être, la seule personne de cette île qui n'est pas totalement en état. Mais il n'était pas le plus bête. Il se doutait de l'identité de Kaya. Il lui prêta alors un long manteau avec une capuche assez large pour qu'elle ne se fasse pas remarquer. La jeune femme la mit, et sortit, tentant de se faire la plus discrète possible... Sauf quand on voit tout ses compagnons, alignés devant soi, accrochés à des croix de bois. Leur sang dégoulinait sur le sol, indiquant le chemin à suivre pour découvrir des clous plantés dans leur chair. Des habitants les lapidaient de cailloux de plus en plus gros. Sous le choc, Kaya se mit à parcourir cette ligne de croix, cherchant désespérément le capitaine. Mais aucune trace de lui. Que c'était il passé ? Pourquoi ça ? Elle poussa alors un cri. Un homme venait de l'attraper au niveau de la poitrine, l'étouffant presque en la soulevant du sol. Elle avait été reconnu. Que faire dorénavant ? Attendre de se faire accroche à un morceau de bois et de mourir de faim et de soif en plein soleil ? Non, pas ça. Son acte fut rapide et mortel pour l'agresseur. Elle balança ses jambes dans les airs. L'homme la lâcha, la recevant sur les épaules. Il bascula après qu'elle lui avoir tordu le cou avec ses pieds. Elle fit signe aux autres de s'amener mais aucun ne bougea. Trop peur ? Non, juste que son capitaine venait de stopper tout le monde et s'approchait d'elle. Il prit son bras et le leva. Elle ne comprenait pas ce qu'il faisait mais les mots qu'il dit après, furent marquants "Je donne ma vie contre la sienne. En échange, je veux que vous la teniez en vie jusqu'à qu'un autre capitaine veuille la prendre dans son équipage." Personne ne releva et ses paroles furent exécutées...
Depuis ce jour, Kaya grandit paisiblement dans cette petite île remplis de chasseurs de primes. Elle était devenue une de leurs alliés mais ce n'est pas pour autant qu'elle n'a pas arrêté de chercher son père. Peut être qu'un beau jour, des pirates exceptionnels et différents de tout les autres s'arrêteront ici et apprécieront Kaya pour ce qu'elle est et pas pour ce à quoi elle ressemble. Durant les trois ans qui la séparaient de son âge actuel, l'ancêtre s'occupa d'elle, lui apprenant les secrets les plus enfouis de l'espèce humaine, lui faisant découvrir les moindres recoins du corps humains et lui montrant les différents légendes et contes qui bercés les mers. Il se chargea aussi de l'entraîner plus durement au combat. Après, le reste, c'est une autre histoire ;D







© By Someone
▬ Prénom ; Unknow.
▬ Age ; xx ans.
▬ Surnom ; Mello.
▬ Quand avez-vous commencer le RP ? ; ~ 2 ans.
▬ Votre activité ; Un week-end sur deux et de temps en temps en semaine.
▬ Comment avez-vous connu ce forum ? ; Relationships.




Dernière édition par Kaya le Ven 26 Aoû - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaya

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 15/07/2011
Age : 24
Localisation : Au pays des Bisounours.

Feuille de personnage
Information:
Doriki:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Kaya's come back.   Ven 26 Aoû - 15:50

Identité :


• Nom : Unknow.
• Prénom : Kaya.
• Age : 21 ans.
• Camp (pirate, marin...) : Pirate.
• Grade : Pirate.
• Métier : Médecin.
• Capacité : Unknow.
• Autres : Armes: La lance Dragon Destiny... Une lance que personne n'a encore su stopper depuis que Kaya l'a entre les mains ;D.

Les Techniques



    The Weapon : Comme l'indique le titre, c'est la simple utilisation de la lance comme quiconque pourrait utiliser une autre arme (mais pas avec autant de classe et de perfection que Kaya ;P).

    Dragon Destiny : Disons que c'est l'attaque ultime de Kaya, lorsqu'elle tient sa lance. C'est assez flippant la façon dont cette technique se forme. C'est comme si Kaya et sa lance ne faisait plus qu'un. La puissance et la vitesse sont multipliées par deux. De plus, une aura noire les entoure en prenant les formes d'un dragon.

    Street Fight : Kaya n'a peut être pas de pouvoir exceptionnel, mais elle possède une agilité et une force peu commune qui est visible lorsqu'elle utilise un certain type de combat qui lui est unique. Pour en savoir plus, regarder ci dessous :
    Spoiler:
     

    ♦ C'est tout, pour le moment...



Les rencontres de ...





    RPs en cours



    RPs terminés



    Money/ Exp/ Niveau

      Sousous : ?
      Exp : 1
      Niveau : ?


    Cadeaux






Revenir en haut Aller en bas
Brooky
Pirate
Pirate
avatar

Messages : 838
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Information:
Doriki:
190/190  (190/190)

MessageSujet: Re: Kaya's come back.   Jeu 1 Sep - 16:22

Boon je te valide (:

Bon rp ma Kayou ♥

Niveau 6 (:

_________________
Merci à Dragon, pour ce chef d\'œuvre :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kaya's come back.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kaya's come back.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Fiche Technique de Marono Kaya
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de démarrer le RPG.. :: Mise à prix (fiche technique) :: Tête mise à prix-
Sauter vers: