AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tatiana J. Cauthon ; Belle mais pas que ! { Refonte de Nami }

Aller en bas 
AuteurMessage
Tatiana J. Cauthon
Habitant
Habitant
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 13/10/2010
Age : 25

Feuille de personnage
Information:
Doriki:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Tatiana J. Cauthon ; Belle mais pas que ! { Refonte de Nami }   Ven 27 Mai - 18:48

Prénom / Nom : Tatiana Jude Cauthon.

Âge : 19 années.

Description physique : (minimum 3 lignes)

    ◘ Une chevelure d'or, des yeux d'améthyste. Voici les caractéristiques principales de notre jolie pirate. Enfin, pirate... Espionne surtout. La jolie demoiselle est une as du camouflage. Elle sait se mettre en valeur avec toutes les tenues que l'on pourrait imaginer. Elle peut se faire passer pour une civile, pour une pirate, pour une gouvernementale, pour une révolutionnaire, etc... Ses mimiques s'adaptent à toutes les situations. Ses lèvres fines peuvent se faire charmeuses, dures, ou bien méprisantes. Ses yeux expriment différentes émotions. Celles qu'elle veut que l'on devine. Sauf lorsqu'elle met ses lentilles. Deux disque écarlates. Aussi terrifiants que le sang qui s'écoule des blessures. Le visage fin de la demoiselle les met merveilleusement en valeur et l'on croirait voir un démon au corps de rêve lorsqu'elle les utilise. Il faut dire que son corps est celui d'une déesse. Une déesse aux cheveux d'or. Une déesse au regard de démon. Car même ses yeux d'améthyste effrayent. Mais ça ne l'empêche pas de faire des ravages chez les hommes. Ses charmes, elle s'en sert avec adresse. C'est pas pour rien qu'elle a réussi à devenir le bras droit d'un des anciens équipage qu'elle a espionné. Comme quoi, même un petit mètre cinquante huit peut terrasser des géants. Une dernière petite précision. La blonde porte souvent des robes avec corsets, des jupes courtes et des bustiers, ou bien des tenues tout ce qu'il y a de plus égyptien. Ce qui peut aller du pagne de soie colorée avec un bandeau sur la poitrine à la tenue de lin, une robe courte et blanche, accompagnée de breloque ou de bijoux en or.


Description morale : (minimum 3 lignes )

    ◘ Rusée et sournoise seraient trop réducteur. Malicieuse et intelligente ne suffirait pas non plus. Et même avec ambitieuse et rancunière, on est loin du compte. La petite blonde, espionne du Cipher Pol, est une manipulatrice émérite du haut de ses dix-neuf ans et de son mètre cinquante-huit. Malheureusement, son talent est dû à ce qu'elle est très crédule parfois, avant de reprendre contenance et de se souvenir de son plan pour l'appliquer au hasard. D'un tempérament impulsif, elle se jette la tête la première dans les ennuis. Mais s'en sort toujours avec une chance incroyable. Elle accorde sa confiance aux gens qui lui paraissent sympathique. Mais la retire à la première trahison et garde une rancune tenace. De plus, même si elle est aussi venimeuse qu'un Cobra Royal, la belle a tendance à respecter les gens qui le méritent. Elle a un très grand sens du respect même. Et elle ne s'interdit pas de respecter ses ennemis, même si elle va leur faire leur fête quelques minutes après. Le travail avant tout. L'amitié et les autres relations passent après.


Histoire du personnage : (minimum 10 lignes)

    ◘ « Voilà dix-neuf ans, je venais au monde. Je viens d'Holiday Island. Mes parents étaient des voyageurs. Ils se sont rencontrés là-bas. Ont passé la nuit ensemble. Se sont séparés. Et se sont retrouvés neuf mois plus tard au même endroit. Holiday Island again. Ma mère était revenue pour accoucher dans le lieu qu'elle savait décisif, à l'origine de ma conception. Mon père voulait juste prendre d'autres vacances qu'il se payait avec son butin. Ma mère était une Gouvernementale. Mon père un pirate. Mais sur Holiday Island, ils étaient juste deux individus attirés l'un par l'autre. Deux individus en vacances. Surpris, mon père l'était. Mais ça ne l'empêcha pas de vouloir me donner son nom. Cauthon. Il offrit même à ma mère un coffret de bijoux précieux pour cadeau et excuses. Il proposa aussi de l'aider financièrement et de jouer son rôle de père. Enfin, ça, il le proposait, mais il désirait vraiment s'occuper de moi. Fonder une famille, il en rêvait, mais avec son « emploi » c'était impossible. Néanmoins, il ne refuserait pas ma garde si ma mère le voulait bien. Ce qu'elle a accepté. La garde par alternance. Comme elle était en mission souvent, je passais plus de temps avec mon père. J'adorais être avec lui. Mais lors de mes douze ans, je m'aperçus qu'il était plus que ravi de m'avoir avec lui parce que je faisais un appât de choix. Qui irait imaginer une gamine innocente au milieu de Pirates ? Lorsque j'appris cela... J'avoue qu'en revoyant toutes les attentions dont il me couvrait, les étranges demandes qu'il faisait parfois... Finalement j'aurais dû comprendre plus tôt. Mais demandez à une gamine de onze ans, folle de son père, de déduire ça, hein ?

    Alors du coup, lors du changement suivant, je dis à ma mère que je ne voulais plus retourner voir mon père. J'étais trahie. Je me sentais humiliée. Ma mère comprit, entre mes mots, ce pourquoi je ne voulais plus. Elle l'aimait, mais être agent du Gouvernement l'empêchait de vivre son amour à découvert. Lui, un pirate, avait ravi son coeur. Elle était contre le fait qu'il m'ait utilisée pour ses abordages, mais elle ne pouvait cesser de l'aimer. Durant les années qui suivirent, j'observais ma mère. Quand elle partait en mission, j'étais au QG du Cipher Pol. Je finis ma croissance là-bas, m'entraînant avec les jeunes agents. Le Rokushiki devient mon objectif. Je voulais maîtriser les technique du mieux que je pouvais avant d'avoir atteint mon dix-septième anniversaire. Mon objectif en tête, je m'entraînais d'autant plus dur. J'enviais secrètement la prestance de certains. Notamment ceux de la section secrète du Cipher Pol. Je les ai découvert à mon arrivée. J'ignorais avant qu'il put exister une neuvième branche à cette organisation gouvernementale. Je n'en connaissais que huit, comme la plupart des gens.

    Lorsque j'atteignis mes dix-sept ans, je fus fière d'avoir réussi à atteindre mon objectif. Ma mère était en mission. Elle ne rentrerait pas avant plusieurs semaine. J'attendais avec impatience qu'elle rentre. J'avais été intégrée entre temps à l'un des huit groupe d'agents. Mais pour ma première mission, j'avais l'autorisation d'attendre que ma mère rentre avant de partir. Malheureusement, on reçut une lettre peu après mon anniversaire. Ma mère avait été tuée lors d'un affrontement sanglant et inopiné. Je n'arrivais pas à le croire. Comment un simple bout de papier pouvait être symbolique de cette mort ? Je résolus de laisser cette lettre de côté. Je partis en mission. Durant deux mois durant, j'espionnais un équipage de pirate avec un collègue. Au bout de ces deux mois, on avait assez d'information pour trouver leur repère et les arrêter. Ce qui ne se fit pas sans difficultés. Malgré leur non-célébrité, ils étaient coriaces. A cinq, mon collègue et trois autres infiltrés en civiles en plus de moi, ont récolta quelques blessures bénignes avant de pouvoir les confier aux Marines. T c'est en rentrant que je pris pleinement conscience que jamais plus je ne reverrais ma mère arpenter les couloirs du QG. Durant les trois années qui suivirent, j'y pensais le moins possible, m'investissant dans les missions jusqu'à mon retour. Là, immanquablement, j'y pensais de nouveau. Alors je demandais à repartir en mission après avoir rempli la paperasse nécessaire. On me proposa d'être une sorte de « Pirate Solitaire » prête à entrer dans un grand équipage renommé. Bien sûr, c'était dangereux. Elle serait seule cette fois-ci. Mais elle était prête. Après tout, les pirates étaient des monstres sans coeur qui n'hésitaient pas à user de gamine innocentes pour gagner la confiance de leurs victimes, non ? C'était des tueurs sans pitié aucune, des monstre de cruauté, des odieux personnages, des imbéciles sans aucune éducation. Alors j'acceptais. J'eus l'occasion de créer mon drapeau pirate. Un crâne, surmonté d'un cobra (uræus) égyptien, qui surplombe la crosse et le fléau, symboles de pouvoir. Ainsi, l'on saura que je ne suis pas une vulgaire pirate mais quelqu'un qui sait se défendre. Pour conforter mon idée, on me mit une prime factice de (A voir avec les admins) Berrys. Et me voilà sur les mers, dans une barque avec quelques fringues, un sac de nourriture, un petit coffre de Berrys, un autre de bijoux, et un fouet. Je suis prête à devenir une pirate à part entière. Je vais infiltrer un équipage, les espionner, glaner assez d'informations pour débusquer l'endroit où ils cachent leur trésor, apprendre leurs plans, ce genre de choses. »


Techniques : Simplement le Rokushiki.

# Soru (Rokushiki).
Pratique consistant à se déplacer à grande vitesse, si grande qu'on a l'impression que l'utilisateur disparaît d'un endroit pour réapparaître à un autre. Pour exécuter cette technique, il faut frapper 10 fois sur le sol afin de se propulser ailleurs très vite.

# Ran Kyaku (Rokushiki).
Voilà une technique qui a pour principe un déplacement d'air contrôlé. En frappant l'air rapidement, une "lame" d'air aussi tranchante qu'un sabre. Elle est même parfois plus tranchante que l'acier.

# Tekkaï (Rokushiki).
Cette technique est principalement une technique de défense car elle s'appuie sur une rigidité des muscles, rendant le corps aussi résistant que du métal et permettant de résister à une majorité d'attaque.

# Kami-E (Rokushiki).
Cette pratique est l'inverse du Tekkaï. Au lieu de rigidifier les muscles, il faut les détendre totalement. L'impression donnée est que l'utilisateur n'a pas d'os, permettant d'éviter les attaques avec une souplesse nouvelle. Elle permet aussi de flotter comme si l'on lançait une feuille de papier.

# Shigan (Rokushiki).
Une technique fort utile que le Shigan. Avec une vitesse suffisante, le doigt de l'utilisateur devient aussi rapide qu'une balle d'arme à feu, et aussi puissante car le doigt peut ensuite transpercer, à priori, n'importe quoi.

# Geppou (Rokushiki).
Une fois que l'on a frappé dans l'air plusieurs fois, très vite, la densité est augmenté et permettra aux utilisateurs de la technique de "voler" dans l'air par quelques bonds sur l'air. Combinée avec le Ran Kyaku, les utilisateurs peuvent l'utiliser pour attaquer.

Fruit du démon : N/A.

Test rp pour les personnages principaux :(seulement pour les capitaines corsaires, empereurs, amiraux, amiral en chef)
Revenir en haut Aller en bas
 
Tatiana J. Cauthon ; Belle mais pas que ! { Refonte de Nami }
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soit comme la neige belle mais froide - Bella {EN COURS}
» Perséphone G. Gritch : «Sois comme la neige, belle mais froide.»
» Belle comme une rose. Fatale comme ses épines ___ Kimberly
» Non mais t'as vu son cul? ft. Bybyseptine
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de démarrer le RPG.. :: Mise à prix (fiche technique) :: Anciennes fiches-
Sauter vers: